Le voyage intérieur
Massages d'accompagnement au bien-être, yoga, méditation, parentalité et médiation en pays d'Aix et pays d'Aigues
Le voyage intérieur
Massages d'accompagnement au bien-être, yoga, méditation, parentalité et médiation
en pays d'Aix et pays d'Aigues

Formation à la médiation par les pairs à Meyrargues

La médiation par les pairs

La médiation par les pairs est une forme de résolution des conflits légers par les enfants et adolescents eux-même.

Elle peut se pratiquer dès l'école primaire et jusqu'au collège.

Elle s'inscrit dans les projets d'établissement et implique aussi bien les adultes (au moins une partie de la communauté éducative) qui ont un rôle de référents, que les élèves qui se forment à être médiateurs.

Elle consiste à redonner le pouvoir aux élèves dans la résolution de leurs conflits. En effet, la plupart du temps, les adultes sont sollicités pour résoudre ou arbitrer des conflits mineurs qui pourraient très bien être pris en charge par les protagonistes eux-même.

En décidant de se faire aider par un élève médiateur plutôt que de solliciter un enseignant par exemple, les jeunes apprennent à se responsabiliser, à se faire confiance et développent des compétences d'écoute et d'empathie qui seront précieuses dans leur vie de futur citoyen.

La médiation scolaire

Origine et objectifs principaux :

En réponse à la montée de la violence dans, mais aussi à l’extérieur des établissements scolaires, des programmes de médiation « par les pairs » ont été introduits dans certains établissements aux États-Unis il y a environ quarante ans. Depuis, les projets se sont multipliés et aujourd’hui, plus de la moitié des établissements américains possèdent un programme de ce type.

En France, la médiation scolaire a été introduite en 1994 par Eric Debarbieux et elle continue doucement à se développer. Depuis 2016, la mise en place d’un tel programme s’inscrit clairement dans le domaine 3 du socle commun de compétence, « la formation de la personne et du citoyen ».

Dans les établissements qui ont mis en place ce programme, on observe une diminution du nombre de bagarres, du vandalisme et du taux d’absentéisme mais, surtout, un meilleur climat d’apprentissage.

La médiation est une méthode alternative de régulation des conflits. C’est un processus structuré, volontaire et confidentiel dans lequel une tierce personne, le médiateur, utilise des techniques de communication et de négociation pour aider les personnes à rétablir un dialogue et à trouver leur propre solution au différend qui les oppose. Elle offre un espace d’accueil, d’écoute et d’expression qui peut aider à dépasser des situations de frustration ou de blocage. La médiation repose ainsi sur les principes suivants : responsabilité, affirmation de soi, coopération, non violence, acceptation de la différence et respect des règles.

L’objectif principal d’un programme de médiation « par les pairs » est d’apprendre aux enfants à gérer leurs conflits de manière coopérative et constructive, sans nécessairement l’intervention d’un adulte en position d’arbitre et sans avoir recours à la violence physique ou verbale. L’enfant en ressort grandi et plus responsable.

Le travail effectué autour des émotions et des besoins, notamment par une approche corporelle, permet aussi à l’enfant de mieux se connaître et de mieux connaître l’autre. En découlent plus d’empathie, plus de tolérance envers la différence et, de ce fait, un meilleur climat scolaire.

Les enseignants peuvent ainsi se concentrer sur leur enseignement plutôt que sur la gestion des conflits de classe, en exerçant leur activité dans un environnement plus sain et plus favorable à l’étude.

À plus long terme, l’apprentissage de la médiation s’inscrit dans un processus éducatif et une démarche citoyenne plus ambitieuse de prévention de la violence en permettant aux enfants de développer une attitude nouvelle face au conflit. La capacité à exprimer et canaliser leur agressivité de façon constructive, la compréhension des mécanismes qui provoquent une exacerbation des conflits, l’acquisition d’une technique de résolution des différends (…) sont des outils que les jeunes pourront utiliser dans leur vie quotidienne, dans des situations personnelles, familiales, professionnelles et sociales aussi bien que dans l’intervention ponctuelle lors d’un conflit. L’apprentissage de la médiation participe ainsi à l’émergence de citoyens acteurs et responsables.

Évaluation des besoins avec l’équipe éducative et sensibilisation :

Cette évaluation se fait au cours de plusieurs rencontres avec la direction de l’établissement et l’équipe éducative.

En fonction des besoins et attentes, un projet de médiation est défini : nombre d’adultes impliqués, nombres d’élèves souhaité , choix des niveaux…

Dans un premier temps, une sensibilisation de tous les adultes est souhaitée, afin de partager une culture commune autour de la médiation. Les personnels volontaires pourront être formés à la médiation par la suite.

De la même façon, une sensibilisation de tous les élèves permet à ceux qui le souhaitent de se manifester pour se former à être élève médiateur volontaire.

La sensibilisation présente la démarche de médiation, l’intelligence émotionnelle et la gestion coopérative des conflits. Elle se fait sur un mode dynamique et participatif (mises en situation, jeux coopératifs…).

Formation des élèves médiateurs :

Cette formation permettra aux futurs médiateurs de savoir :

  • créer le cadre de la médiation,
  • explorer la situation de conflit qui leur est présentée,
  • construire un accord.

Mise en oeuvre de l'instance de médiation :

Mise en place d’un lieu dédié aux rencontres de médiation, accompagnement des élèves pour qu’ils se présentent aux autres et fassent leur « publicité », organisation des temps de médiation.

Évaluation :

Plusieurs évaluations pourront être effectuées à court et moyen terme, par le biais notamment de questionnaires adressés aux enseignants et aux élèves.

Les intervenantes pourront revenir sur place pour relancer la dynamique si nécessaire.


Tarif : à définir en fonction du projet

Quelques liens vers des lectures ou sites sur le sujet :

  • www.universitedepaix.org, « graines de médiateurs »
  • Thomas d’Ansembourg, Cessez d’être gentils, soyez vrai : être avec les autres tout en restant soi-même, Les éditions de l’homme, Québec, 2001.
  • Isabelle Filiozat, Au cœur des émotions de l’enfant, Éditions Marabout, Paris.
  • Marshall Rosenberg, Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs, Syros, Paris, 1999.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.